Gérer les résistances : les enseignements de l’Aïkido

Chaque résistance contient sa part d’opportunité, porteuse d’enseignements sur nous-même ; elle révèle ce qui résiste en nous et surtout, si nous cherchons à comprendre, pourquoi cela résiste. Cela peut être utile, non ?

La résistance nous enseigne la non-résistance. Elle nous montre le chemin de la fluidité, du mouvement, de l’adaptation, du vide, des qualités clés dans la vie et dans le management, à plus forte raison en situation de crise.

Lorsque nous ajoutons de la résistance à celle qui se manifeste dans la relation à autrui ou à des situations diverses (non-acceptation de l’opposition, tendance à comparer, à juger, etc.), nous nous rigidifions au lieu de nous adapter, considérant que le problème vient de l’extérieur et donc la solution aussi (c’est à l’autre de s’adapter, bien sûr…).

Or ce n’est pas sur ce qui nous est extérieur que nous pouvons agir, du moins en premier lieu. L’environnement fonctionne tel un miroir avec lequel nous interagissons constamment. Nous pouvons donc apprendre de lui en observant cette interaction. Nous pouvons mieux comprendre, apprendre, accepter et progresser à partir de ce que nous découvrons. L’ouverture qui en découle conduit à de grandes découvertes qui nous libèrent progressivement. Notamment parce que nous apprenons à co-créer avec ce qui se présente à nous plutôt qu’à nous y opposer. Nous en sortons grandis, nos relations aussi.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn