Manipuler les manipulateurs

Découvrez dans cet article et la vidéo qui y figure, les 7 points-clefs suivants pour « manipuler les manipulateurs » (au lieu de vous laisser manipuler par eux !) et déjouer leurs tactiques et déviances en vous inspirant des principes de l’Aïkido… Autrement dit, utiliser la force de l’adversaire pour la retourner contre lui. Une tactique qui marche !

1. Bien identifier que vous avez affaire à un manipulateur

Un manipulateur, c’est quelqu’un qui vous oblige insidieusement à aller dans son sens, dans le sens qui l’intéresse, lui. C’est quelqu’un qui est très souvent flou ou ambigu dans ses demandes (il se réserve toujours une porte de sortie), qui aime bien transmettre ses demandes désagréables par quelqu’un d’autre et qui n’aime pas se ‘ »mouiller ».

2- Contrecarrez l’attaque ad hominem, arme préférée du manipulateur

Quand il se retrouve en position de faiblesse lors d’un échange, le manipulateur attaque la personne qu’il juge au lieu de traiter du sujet lui-même. Dans ce cas, utilisez la même arme, jugez-le à votre tour.

3. Il se met en colère quand les choses ne vont pas dans son sens

La riposte consiste à ne surtout pas monter d’un cran mais au contraire de rester le plus calme possible, d’afficher sa sérénité. La réaction du manipulateur sera alors d’être de plus en plus tendu, voire d’exploser et donc de s’affaiblir. La colère n’est pas signe de force mais d’agitation intérieure…

4. Ne basculez pas dans l’émotionnel

Face à un manipulateur, le vrai danger est de se laisser entraîner sur le terrain émotionnel, or c’est précisément l’inverse qui vous aidera à gérer la situation. Ne dévoilez rien de vos émotions, rester focalisé sur le sujet lui-même et non sur les questions de personnes ou les sentiments dont le prédateur s’emparerait immédiatement.

5. Quand le manipulateur accélère le rythme, ralentissez…

Face au sentiment d’urgence imposé par votre interlocuteur (« on est pressé, il n’y a pas de temps à perdre », etc.), ralentissez au contraire le rythme, il est urgent d’attendre ! Les bonnes décisions sont rarement prises dans la précipitation et vous ne devez pas céder à la pression, quelle qu’elle soit. Céder ne ferait qu’aggraver votre situation dans la durée et entamerait votre auto-estime. Donc reprenez la maîtrise du temps, jouez la montre.

6. Prenez votre courage à deux mains dans cette confrontation

Préparez-vous à une tornade émotionnelle imposée par votre manipulateur qui va mettre la pression et surtout, ne rentrez pas dans ce jeu qui, en fait, ne fait que confirmer qu’il est déjà en train de perdre pied. Mettez votre timidité de côté, soyez courageux cela paiera (ne craignez pas ses réactions) et gardez votre calme, encore et toujours, en ayant notamment recours à votre respiration.

7. Récusez le manipulateur

Lorsque ce dernier devient insupportable, cessez de discuter avec lui, ignorez-le et changez clairement d’interlocuteur pour le planter là !

 EN SYNTHESE, LE MANIPULATEUR EST PAR DEFINITION EN DESEQUILIBRE ET CHERCHE A Y METTRE EGALEMENT SES PROIES.

POUR NE PRECISEMENT PAS RESTER UNE PROIE, IL FAUT INVERSER LA DONNE EN RETABLISSANT L’EQUILIBRE LA OU IL FAIT DEFAUT, DONC PRENDRE LE CONTREPIED.

GARDONS A L’ESPRIT QUE C’EST EN SOI-MÊME QUE L’ON CULTIVE CET EQUILIBRE, VERITABLE FORCE INTERIEURE, AU MEPRIS DE TOUTES LES PRESSIONS EXTERIEURES. DANS LA DUREE, CE COMBAT EST TOUJOURS GAGNANT.

Et si ce sujet vous intéresse, je vous encourage à lire le très bon livre d’Isabelle Nazare-Agar, « Les manipulateurs sont parmi nous ».

les_manipulateurs_sont_parmi_nous

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn