Leadership : les incomparables vertus de l’Humilité

Parmi les nombreuses qualités humaines liées au leadership, l’humilité est sans doute la plus puissante.

Pourquoi l’humilité quand d’aucuns penseront qu’un leader est d’abord celui qui sait se mettre en avant, occuper l’espace, parler plus fort, imposer ses idées ? L’humilité n’est pas incompatible avec le fait de s’imposer, car un leader s’impose de fait. Mais il le fait naturellement, au travers de son énergie particulière et de sa contribution réelle, non en cherchant à mettre sa personne en avant. Il prend même soin de ne pas prendre trop de place pour rester à la sienne et laisser la leur aux autres, c’est dans sa nature. Si son intention est différente, les tensions apparaissent.

Dominer son ego

Pour beaucoup, l’humilité est une marque de faiblesse, de rabaissement de soi. C’est tout l’inverse, elle est en réalité une élévation de soi par un rabaissement du « moi », de l’ego qui est l’ennemi de notre développement. Si le leader est guidé par son ego et son image, il fait fausse route, va se perdre et perdre les autres. L’humilité ramène à la raison et à la juste place de chaque chose et de chacun.

Le leader sait qu’il n’y a en réalité aucun « moi » à satisfaire, il sait faire taire les mensonges que lui souffle son mental et témoigne ainsi de sa maturité et de sa sagesse. Il sait qu’en déjouant l’illusion de l’ego, une marque de sa force de caractère, il peut faire émerger la plus belle part de son être, la part spirituelle. C’est ainsi qu’il inspire naturellement les personnes désireuses d’en faire de même et de révéler ce qu’elles ont de meilleur en elles. C’est de cette énergie que le leader tire sa véritable puissance et son rayonnement.

Quant à l’art de savoir communiquer, dont chacun reconnaîtra le bien-fondé et même la nécessité à notre époque, il doit être l’accompagnateur de cette puissante énergie et non constituer un but en soi. Il est essentiel de ne pas se mentir à soi-même pour avancer et il sert toujours de rappeler que la meilleure communication commence par l’écoute active.

Se méfier de ses propres opinions et croyances : les dangers du dogmatisme

Donner trop d’importance à nos opinions et à nos croyances est encore un piège de l’ego qui nous enferme dans une bulle d’illusion. Arrêtez-vous un instant et observez le temps et l’énergie déraisonnables que nous passons à nous forger des croyances « pour ou contre ». A les défendre, à les comparer, à les affronter. C’est ainsi que naissent les conflits et les guerres. A force de vouloir avoir raison, nous jugeons, nous opposons, c’est notre petite voix intérieure toujours subjective qui nous joue des tours, celle-là même qui varie sans cesse au gré des événements.

L’humilité ramène l’être humain à sa juste place dans le monde. Et renvoie le dogmatisme, l’idéologie, le systématisme, la pensée unique à de simples fanfaronnades du mental, rien de plus.

L’humilité nous rappelle aussi que nous sommes faillibles. Dans cette période très « politique », il est rarissime d’entendre nos représentants accepter d’avoir tort, de reconnaître leurs erreurs et de tolérer les autres, pourtant ils en sortiraient grandis. Bien au contraire et suivis par les foules, ils cherchent à tout prix à nous convaincre que la vérité est de leur côté et l’accompagnent souvent d’agressivité. Derrière ces attitudes radicales peu convaincantes se dissimulent des peurs souvent inconscientes et proportionnelles.

Nous sommes tous potentiellement concernés par ces dérives, avoir peur est humain et cette émotion doit nous servir à engager un travail d’introspection qui nous met à nu, face à nous-même. C’est là que commencent les choses sérieuses, le vrai chemin du leader.

L’humilité, voie d’humanité

L’humilité, enfin, nous rend plus humains en facilitant la compréhension des difficultés rencontrées par les autres et de là, la compassion. Elle évite les positions « hors sol » souvent condescendantes que l’on observe en particulier dans les hautes sphères. Or chaque être humain, quelle que soit sa condition, est fondamentalement confronté aux mêmes grands défis au cours de sa vie, s’interrogeant sur la meilleure manière de conduire son existence. Les formes changent, mais le fond nous rassemble.

A l’heure des grandes incertitudes, à l’heure aussi où chacun revendique plus que jamais sa liberté et son bonheur, l’occasion est idéale de se réinventer et de s’engager sur un chemin de vérité. Sans complaisance, en toute humilité et simplicité. Un chemin de vérité qui allège l’esprit et qu’on ne peut découvrir qu’au plus profond de son coeur.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn