Adversaire ou partenaire ?

Cherchez la violence et vous la trouverez, elle est l’un des pires virus que l’on puisse imaginer, capable de se reproduire à toute allure jusqu’à nous envahir. De là à ne plus rien contrôler…

La maîtrise de soi est un véritable travail de tous les instants et personne n’est à l’abri de basculer dans la violence qui existe en chacun de nous.

Certains voient de la force dans la violence, c’est l’inverse. Y succomber, c’est justement faire preuve d’un manque de force et savoir se maîtriser quand tous les signaux sont au rouge relève parfois de l’exploit. Mais c’est le signe des grands maîtres qui connaissent les dangers de l’ego.

Pour y travailler, nous pouvons nous entraîner à voir un partenaire en chaque adversaire. C’est ce qui caractérise l’Aïkido qui vise l’harmonisation des énergies, le dépassement de la dualité.

3 conseils pour rester maître de vous lorsque vous faites face à l’adversité qui vous confronte :

  • 1. Inspirez profondément, expirez très lentement en prenant conscience de votre respiration
  • 2. Observez-vous en train de penser ou d’agir, pour prendre du recul sur vous-même et vous désengager émotionnellement (processus de dissociation) -> Vous devenez l’observateur
  • 3. Constatez la différence par rapport à vos réactions passées et tirez-en la satisfaction méritée.

Et continuez de vous exercer, l’Esprit du Dojo réside dans la pratique…

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn