Mais pourquoi tant de haine ?

La période actuelle est très troublante, le niveau de haine qui s’exprime de toutes parts à travers la parole et les comportements atteint des sommets. Cette escalade préoccupante est le signe d’une société profondément malade, dans laquelle on pense trop souvent que c’est la faute de l’autre, sans même s’écouter parler ni se voir agir. Les dogmes, les idéologies des individus comme des systèmes auxquels ils appartiennent deviennent tueurs et la pensée unique. Qu’il est pénible d’entendre ceux qui prétendent détenir la vérité chercher à l’imposer aux autres.

Si l’on en prend conscience et si l’on a la volonté d’inverser cette tendance mortifère (certains ont malheureusement la volonté inverse), plutôt que d’attendre le changement chez les autres, ne doit-on pas d’abord s’interroger sur soi-même, sans filtres ni complaisance ? C’est de là que viennent généralement les vraies transformations, mais cela demande du COURAGE

Parfois aussi, des expériences confrontantes permettent de toucher la conscience et de générer un changement profond et durable de comportement…

Parmi ces expériences, voici une démonstration magistrale conduite aux Etats-Unis par l’enseignante Jane Elliott au lendemain de l’assassinat de Martin Luther King. Je laisse donc parler les images et témoignages qui en disent plus que toutes les explications.

Leave a Reply

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>