La chaîne de la gentillesse

Avez-vous déjà observé cette propension qu’est la nôtre d’être plus gentils à l’égard des autres lorsqu’on l’a été avec nous ? Peut-être nous sentons-nous tout simplement redevables et du coup plus enclins à rendre ce qui nous a été donné…!

La gentillesse, qui agit telle une caresse, est une attitude intrinsèquement vertueuse qui démine les rivalités, fait baisser la garde tout en entretenant la bonne humeur. Elle nous rassure aussi sur le monde dans lequel nous vivons. Non, tout n’est pas moche dans ce monde !!! 😉

Ce qui paraît étonnant, c’est de constater que les gens paraissent souvent surpris lorsqu’on leur témoigne de la gentillesse, comme si elle était une attitude d’un autre monde. Et pourtant elle est tout ce qu’il y a de plus naturel, plus les temps sont durs, plus la solidarité doit naturellement fonctionner.

Cette petite vidéo sympathique, tel un clin d’oeil, nous montre que la gentillesse peut agir en chaîne et nous rendre plus attentifs à l’autre, notamment lorsqu’il souffre ou est dans le besoin. Cette gentillesse bénéficie alors autant à son auteur qu’à son destinataire… Observez les attitudes qui en découlent !

Bien que le mot « gentil » soit devenu quelque peu galvaudé (je lui préfère souvent le terme « bienveillant », même s’il existe une nuance entre les deux), trop souvent associé à faible, mou ou naïf (ce qui est évidemment stupide et très loin de sa signification initiale !), pratiquer la gentillesse change progressivement les rapports entre les individus, le regard qu’ils portent les uns sur les autres, les sentiments qu’ils nourrissent au plus profond d’eux-mêmes.

Au sein des entreprises, cette pratique vertueuse modifie les ambiances de travail donc tout naturellement l’intérêt que les gens portent à leur travail, au lieu où ils l’exercent, aux personnes qu’ils y côtoient.

Pas besoin de vous faire de dessin, c’est une voie royale pour qu’ils soient aussi plus engagés et plus performants car la gentillesse favorise la confiance, toutes les formes de confiance : en soi, en l’autre, en l’avenir, etc…

Les dirigeants, au premier chef, devraient donc être particulièrement sensibles à cette question et encourager les pratiques bienveillantes et solidaires. C’est un investissement comme un autre !

 

Leave a Reply

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>