L’équilibre, voie de l’excellence

Un adage empreint de sagesse, dit : « Celui qui renonce à devenir meilleur cesse déjà d’être bon ».

La question est de savoir quand et comment nous devenons meilleurs, sur la base de quels critères. Développer ses résultats au détriment de l’équilibre, sous ses différentes formes, n’est pas devenir meilleur, loin s’en faut.

La quête de réussite, quelle qu’elle soit, devrait notamment être empreinte de respect d’un bout à l’autre de la chaîne : respect de soi, des autres, de la collectivité, de l’environnement naturel, sociétal, de toute forme de vie.

Certes, l’équilibre n’est pas la voie de la facilité, mais il est le meilleur garant du bonheur et du succès dans la durée.

L’excellence par l’équilibre est une « voie du milieu » qui se méfie des extrêmes, des manques comme des excès, et s’efforce de les anticiper pour les éviter. Car toute situation extrême, même si elle peut momentanément sembler séduisante ou plus simple, aura le moment venu besoin d’être contrebalancée, et le prix à payer est souvent très élevé. Un prix que l’on ne devrait pas ignorer, notamment parce qu’il n’engage pas que nous-mêmes…

Une approche ambitieuse de la performance

Lʼapproche proposée, empreinte de bon sens, est basée sur l’épanouissement et l’engagement des hommes et des femmes associés au respect de leur environnement global. Elle est fondée sur lʼidée que la valeur ajoutée réelle des organisations repose avant tout sur lʼhumain et sur la mise en place de relations équilibrées et équilibrantes, à tous les niveaux, en interne comme en externe.

La confiance et la motivation des collaborateurs sont à la base de leur engagement et de leur performance. Chacun doit se battre pour des valeurs auxquelles il croit et souscrit pleinement, des valeurs respectant l’équilibre général. À ce titre, tout dirigeant soucieux de performance devrait en faire une priorité absolue et consacrer tous ses efforts au déploiement concret et opérationnel de ces valeurs au sein et au-delà de son organisation. Au quotidien et dans la durée, cela change TOUT !

© 2015 Eric Hubler