Gestion des conflits et négociation : les enseignements majeurs de l’Aïkido

Gestion des conflits

La majorité des gens abordent les situations de conflit avec tension, se sentant impliqués personnellement et mis en danger. En réalité, tout dépend du regard que l’on porte sur cette situation. On peut tout aussi bien considérer un conflit comme un « cadeau d’énergie enveloppé dans de la violence » pour paraphraser Robert Pater. Il faut pour cela s’entraîner à distinguer le fond et la forme et à maîtriser l’aspect émotionnel du conflit qui est souvent très marqué, voire exacerbé. Lorsque les émotions prennent le dessus, c’est la subjectivité qui l’emporte et il devient alors très difficile de trouver une issue positive à la confrontation.

L’Aïkido offre un regard intéressant sur les situations de conflits, valorisant un processus d’harmonisation qui dépasse la dualité pour tendre vers la co-création d’une solution commune qui résulte des efforts de chaque partie pour faire évoluer sa position et tendre vers un intérêt partagé.

Pour adopter ce type d’approche qui permet de gérer efficacement bien des situations jusqu’aux plus complexes sans perdre son sang-froid ni la maîtrise de soi, il faut savoir « bouger tout en restant centré ». Autrement dit, être prêt à lâcher du lest sans pour autant perdre son âme ni son équilibre. Pour illustration, une esquive (qui peut aussi être une chute) n’est pas considérée comme un renoncement ni comme un échec pour tenter de s’affirmer, mais représente plutôt une manière intelligente de sortir de la ligne d’attaque pour se préserver et apporter une réponse qui ouvre le champ des possibles, tient compte de l’agresseur et l’invite par la même à se remettre lui-même en question.

Les programmes d’Eric Hubler consacrés à la gestion des conflits vous donneront de nouvelles perspectives dans la manière d’aborder ces situations souvent déstabilisantes afin d’en sortir gagnant, mutuellement gagnants !

Négociation

Comme pour la gestion des conflits, l’Aïkido se révèle être une puissante source d’inspiration pour aborder efficacement les situations de négociation de toutes natures (commerciales, internes…). En effet, l’association du centrage et de la fluidité qui est au cœur de cette discipline permet d’aborder toute négociation de manière juste et confiante, avec une probabilité très élevée d’aboutir à un résultat le plus satisfaisant possible pour les deux parties.

Une négociation qui s’enferme dans la confrontation des positions a peu de chances d’être bénéfique. L’approche de la négociation par l’Aïkido permet de s’adapter intelligemment à tout type de situation et d’interlocuteur, d’être entièrement présent, à l’écoute, disponible, en empathie pour pouvoir construire un accord qui ne soit pas déjà décidé à l’avance mais qui au contraire va se définir à travers l’échange. Le résultat de l’accord sera ainsi généralement plus durable, les chances de le remettre en question étant moindres. Le centrage, quant à lui, permet de rester soi-même, de défendre ses valeurs, ses intérêts et de ne pas lâcher sur l’essentiel qui doit être préservé. Une démarche tout en nuances de gestion des équilibres en jeu…

Objectifs

  • Gérer efficacement les négociations internes comme externes ;
  • Résoudre les situations conflictuelles en leur apportant la meilleure issue possible en fonction de chaque contexte ;
  • Sortir des situations de blocages, éviter le durcissement ou l’enlisement ;
  • Mettre en place des accords qui soient durables, créer des situations gagnant-gagnant.

Moyens

  • Vous étudierez les mécanismes psychologiques et émotionnels en œuvre dans les négociations et dans les situations conflictuelles ;
  • Vous vous exercerez aux techniques de centrage et de fluidité inspirées de l’Aïkido pour faire réussir vos négociations et gérer positivement les cas de conflits – Vous apprendrez aussi les méthodes d’une préparation efficace ;
  • Vous vous entraînerez à la prise de hauteur (relativisation, changement de perspective), à l’approche coopérative, à la recherche de solutions créatives.

Modalités

Sessions individuelles ou collectives – Dans le cadre des programmes de formation, les groupes comprennent généralement un maximum de 12 participants par session.

© 2015 Eric Hubler