Conseil Équilibre n°6

Vous savez que vous devriez changer sur un point, cela fait même longtemps que vous le savez, mais vous n’y arrivez toujours pas ?
Vous vous convainquez que c’est peine perdue vu l’effort que cela va vous demander… « Tant pis, personne n’est parfait après tout », vous dites-vous peut-être…
Pourtant, cela vous revient régulièrement à l’esprit, pour ne pas dire de manière insistante.
C’est le signe que ce sujet a de l’importance à vos yeux et vous basculez entre désir de vous y atteler et peur de ne pas y arriver, ou simplement manque de motivation. Ce qui est sûr, c’est que vous ne vous en débarrasserez pas facilement…
Alors plutôt que de culpabiliser de procrastiner, je vous propose la méthode suivante qui peut surprendre mais qui fonctionne :
Attelez-vous aujourd’hui au changement souhaité, dans la détente et sans vous soucier de demain, juste pour voir, pour essayer. Cela va certes vous demander un effort, mais il est accessible. De toute façon, vous n’avez pas pris d’engagement, ni avec vous ni avec personne. Vous restez libre d’abandonner.
Le jour suivant, recommencez, mais sans vous soucier davantage d’après-demain, vous verrez bien…
Le 3ème jour, recommencez, avec le même état d’esprit détaché que les deux premiers jours, non préoccupé de tenir bon dans la durée ! Et poursuivez ainsi les jours suivants.
Progressivement et plus vite que vous ne pensez, presque sans vous en apercevoir, de nouveaux automatismes vont commencer à s’installer en vous, et vous conduire au changement de comportement souhaité, de manière encore fragile au départ puis de plus en plus assurée.
Au bout de quelques semaines (disons 3 à 4), il y a fort à parier que vous n’aurez plus aucune envie de revenir au comportement passé, le nouveau sera devenu votre nouvelle ligne de conduite, très naturellement… Essayez, vous verrez bien !

Leave a Reply

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>